N

  Bauwerk-News

ENTRETIEN AVEC PETER BACHMANN

Le Sentinel Haus Institut (SHI), dont le siège se situe à Fribourg-en-Brisgau, s’est donné pour mission de veiller à ce que la construction, la modernisation et l’exploitation de bâtiments n’affectent en rien la santé. A cet effet, le SHI a défini, à partir d’éléments scientifiques, des processus de planification, des qualités de matériaux de construction et de bâtiments servant de base contractuelle entre les maîtres d’ouvrage et les entreprises du bâtiments ou les artisans. Bauwerk Parquet a également fait contrôler et certifier ses produits par le SHI afin que ceux-ci figurent parmi les bâtiments les plus sains du répertoire du bâtiment de SHI et TÜV Rheinland. C’est le thème que nous avons abordé avec le Directeur général des ventes Peter Bachmann.

peterbachmann_shi

Comment vous est venue l’idée de mettre au point une certification pour les produits de construction et les bâtiments?
PB: Des études internationales montrent que les gens tombent malade en raison de l’augmentation du temps de séjour dans les bâtiments. Les produits de construction, les meubles et les produits d’entretien ont une influence significative. Nous avons mis au point des concepts et des standards qui aident les concepteurs et les constructeurs à construire des bâtiments plus sains. Dans le même temps, le marché des différents labels de construction est très confus. Nous travaillons à ce que les professionnels et les clients finaux obtiennent des informations fiables et transparentes avant de prendre une décision.

Comment les « concepts et standards » que vous utilisez aujourd’hui pour la certification ont-ils été développés?
PB: En collaboration avec de nombreux experts issus de mon réseau et en consultation régulière avec l’Office fédéral de l’environnement.

Et quels étaient les motivations personnelles qui vous ont poussé à lancer la création d’un tel institut?
PB: L’asthme est un sujet qui me touche personnellement et l’importance et les répercussions de la qualité de l’air sont directement perceptibles. L’air est l’élément le plus important pour nous, les êtres humains.

Y-a-t-il eu un moment, un évènement qui aurait été un déclencheur?
PB: Lorsque je suis devenu père, j’ai pris conscience que j’étais également responsable de la santé de ma famille, en plus de la mienne. Je voulais que mes enfants et les autres personnes également ne subissent aucun préjudice dans leurs bâtiments.

Quels sont les défis et les obstacles que vous avez dû surmonter lors de la création et l’établissement du Sentinel Haus Institut?
PB: La plupart des gens respectent des normes élevées pour les matériaux de construction et les bâtiments, y compris les professionnels de la construction. Malheureusement, la qualité sanitaire de produits et bâtiments est insuffisamment sécurisée et documentée. Outre l’examen des processus techniques et des qualités de matériaux, éduquer les résidents et les utilisateurs à un habitat sain est un défi majeur.

Y a-t-il eu des obstacles en ce qui concerne l’acceptation par le Sentinel Haus Institut? Ou bien avez-vous collaboré dès le début avec des organismes vérificateurs connus, tels que le TÜV?
PB: En principe, il y a toujours des résistances au changement. Le concepteur et l’artisan doivent s’adapter à certaines habitudes et le fabricant et le revendeur doivent intégrer des critères de qualité plus rigoureux. Des organismes de contrôles importants se tiennent à nos côtés depuis le début.

Quels sont les points clés les plus importants de la certification SHI?
PB:Un accord contractuel transparent entre les parties contractantes, la prise en compte des niveaux de polluants constatés pour l’air ambiant en tant que nourriture la plus importante dans la planification et la mise en œuvre des bâtiments et un contrôle qualité de l’immeuble afin d’assurer la sécurité sanitaire des habitants et des utilisateurs. Nous suivons ici de près les recommandations de l’Agence fédérale de l’environnement et nous les dépassons même en partie.

Comment dois-je procéder si, en tant que personne privée, je souhaite construire ma maison « de manière saine » et la faire certifier par le SHI?
PB: Soit l’on recherche une entreprise déjà qualifiée sur notre portail « répertoire du bâtiment Bâtiments plus sains », soit l’on convient avec le partenaire de construction d’une mise en œuvre selon les normes sanitaires de Sentinel Haus.

Chez SHI, vous certifiez non seulement des bâtiments, mais aussi différents produits de construction. Par exemple, le parquet de Bauwerk. Que se passe-t-il exactement dans le SHI avant qu’un parquet ne reçoive la certification SHI?
PB: Bauwerk doit régulièrement prouver la mesure d’un institut qualifié comme par exemple l’Eco-Institut de Cologne. Nous contrôlons et évaluons ensuite les résultats et validons le produit pour qu’il apparaisse dans le répertoire du bâtiment.

Pouvez-vous donner un exemple de valeurs qui sont vérifiées à cet effet et décrire sommairement comment cela fonctionne?
PB: Le solvant et le formaldéhyde sont analysés dans la norme. L’analyse des solvants est composée de plus d’une centaine de polluants différents. L’essai est effectué selon une procédure standardisée dans une chambre d’essai.

Selon ce processus, puis-je supposer qu’un parquet de Bauwerk est toujours sain pour l’habitat?
PB: Oui.

Que doi-je prendre en compte lors de la pose du parquet?
PB: En plus du parquet Bauwerk testé, les adhésifs corrects à faible émission ainsi que les agents de traitement sont essentiels. Un mauvais traitement du bois et l’utilisation de produits de nettoyage contaminés peuvent également entraîner des problèmes. L’idéal est que l’artisan qui pose le parquet soit qualifié pour le traitement «sain pour l’habitat».

Puis-je également amener un bâtiment nécessitant une réhabilitation à un état sain?
PB: Naturellement. Le bâtiment doit tout d’abord être contrôlé par nos experts pour vérifier l’absence de résidus toxiques. En particulier avec les structures de plancher existantes, il faut examiner de plus près les matériaux auparavant mis en œuvre et se demander si ceux-ci peuvent s’harmoniser avec ceux utilisés aujourd’hui. Une zone d’essai peut ici être utile. Sur cette base, les mesures et étapes semblables à celles effectuées pour un nouveau bâtiment en vue d’obtenir une propriété plus saine sont ensuite effectuées conformément à la norme Sentinel Haus.

Une telle rénovation est-elle plus chère qu’une rénovation standard?
PB: Bien sûr, l’analyse de sites contaminés coûte de l’argent. Toutefois, la détection précoce de polluants est bien moins chère qu’une détection tardive. Une détection tardive de polluants peut en outre entraîner des ennuis importants avec les résidents et les utilisateurs.

En tant que résident, quelles mesures supplémentaires puis-je mettre en œuvre pour améliorer l’air intérieur?
PB: Aérer régulièrement, soit manuellement plusieurs fois par jour ou avec un bon dispositif de ventilation. Cela abaisse également la teneur en CO2. Selon la région, un test pour vérifier la présence du gaz rare naturellement radioactif qu’est le radon. Lors de l’achat de meubles et de produits de nettoyage, veiller à l’étiquette de polluant correspondante et éviter les substances odorantes inutiles. Le nettoyage est un point essentiel. Des produits de nettoyage trop agressifs en trop grand nombre, qui ensuite sentent aussi très fort, sont nuisibles pour la santé et peut-être aussi pour le parquet. Sur notre portail en ligne, vous trouverez de précieuses informations à ce sujet.

www.bauverzeichnis.gesündere-gebäude.de
www.sentinel-haus.eu

shi_logo_rgb
Related Projects

Start typing and press Enter to search